FR
Menu
Observiathèque

Pharmapark : J'accompagne mes patients atteints de Parkinson

Dans le cadre du bilan partagé de médication, les pharmaciens sont amenés à réaliser un accompagnement personnalisé de leurs patients de plus de 75 ans polymédiqués ou de leurs patients de plus de 65 ans. De nombreux patients atteints de la maladie de Parkinson peuvent correspondre à ces critères et avoir besoin d’un BPM. Pour les aider dans cette mission, France Parkinson et Observia, avec le soutien institutionnel du laboratoire Aguettant, ont souhaité mettre à disposition de tous les pharmaciens d’officine la plateforme Pharmapark.


ACCÉDER À PHARMAPARK

 

Les traitements de la maladie de Parkinson demandent à être pris plusieurs fois par jour en respectant strictement les doses prescrites et les horaires de prise. Les malades ont besoin d’informations sur les traitements et leurs effets secondaires pour pouvoir les prendre correctement et être observants.

Avec l’évolution de la maladie, l’efficacité des traitements devient fluctuante occasionnant aussi des fluctuations de l’état de santé de la personne malade.

Au stade des fluctuations, des thérapeutiques dites de seconde ligne peuvent être envisagées par le neurologue. Pour pouvoir prendre une décision éclairée, les malades ont besoin d’informations sur ces thérapeutiques. Ces informations sont délivrées par le neurologue mais la fréquence espacée et le temps limité des consultations ne permet pas aux malades de poser toutes leurs questions.

Pour toutes ces raisons, la plateforme PharmaPark a été créée pour les pharmaciens. Elle a notamment pour objectifs de :

  • Leurs permettre de renforcer leurs connaissances sur la maladie de Parkinson et ses différents traitements (e-learning)
  • Leurs mettre à disposition des outils supports pour le bilan partagé de médication
  • Leurs mettre à disposition des outils supports pour informer au mieux les patients et les aider à détecter les problématiques liées à leur traitement (fluctuations, effets indésirables, etc.)

 

Partager

Lire aussi

Articles

E-PRO : renforcer la relation entre patients et professionnels de santé

Communications scientifiques

Etude SPUR de phase 2 au Royaume-Uni : résultats finaux

Presse / Média

Achèvement du plan de recherche SPUR

Accès plateformes