FR
Menu
Observiathèque

[Témoignage] Le Bilan Partagé de Médication en EHPAD

Depuis le premier avenant à la convention nationale des pharmaciens, entré en vigueur en 2013, un meilleur accompagnement des patients atteints de pathologies chroniques à travers les Entretiens Pharmaceutiques (EP) figure parmi les nouvelles responsabilités des pharmaciens.

Dans la continuité de ce dispositif concernant les personnes sous anticoagulants et les personnes asthmatiques, le Bilan Partagé de Médication (BPM) a été mis en place en début d’année 2018 pour l’accompagnement des patients âgés polymédiqués répondant à certains critères d’inclusion.

 

La solution de mobilité Observia

Si ce bilan peut être réalisé en officine, il peut également l’être au domicile du patient, dans un établissement de soins, comme à l’EHPAD, un FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé) ou une MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) dans le cas des personnes âgées dépendantes. Pour faciliter la préparation, l’organisation et le suivi des patients bénéficiant du bilan partagé de médication, Observia a mis en place un outil digital pratique et sécurisé : la plateforme Observia.

Yves Maathey, notre chargé des relations officine est allé rencontrer Stéphanie Balihaut, docteur en pharmacie et utilisatrice de la plateforme Observia.

Interview du Dr. Stéphanie Balihaut

Dr Balihaut, vous pratiquez les Entretiens Pharmaceutiques et les Bilans Partagés de Médication à l’extérieur de votre pharmacie, au domicile du patient et à l’EHPAD. Comment vous organisez-vous et combien de temps passez-vous en moyenne par visite ?

J'exerce effectivement dans une pharmacie rurale et je me rends au domicile des patients ne pouvant pas se déplacer, afin de mieux les accompagner. En général, les entretiens durent environ une trentaine de minutes, entre le moment de mon arrivée et mon départ. Cela nécessite que je m’organise en amont afin de prévoir tous les documents administratifs nécessaires à l’entretien.

Pouvez-vous nous citer les avantages des entretiens en déplacement par rapport à un entretien en officine ?

La visite au domicile du patient me permet de me rendre compte de la manière dont il s’organise dans son environnement propre, en particulier dans le cas du « bilan partagé de médication ». De plus, le patient n’a plus besoin de s’encombrer de tous ses documents.


A l’heure actuelle, beaucoup d’outils digitalisés et de formations sont proposés aux pharmaciens dans le cadre de leurs nouvelles missions d’accompagnements des patients, à l’image de la Plateforme Observia qui propose « La solution Observia », clé en main. Qu’en pensez-vous ?

Je pense qu'il faut vivre avec son temps ! Depuis que j'utilise la solution Observia dans la réalisation de mes entretiens, j'ai juste besoin de ma tablette ou de mon smartphone. Plus besoin de devoir saisir les informations une fois à l'officine, un vrai gain de temps !
Avec l’Assurance Maladie qui nous impose de plus en plus de nouvelles missions, il nous faut de nouveaux outils pour nous aider. La problèmatique de temps est devenue cruciale ! Si l’on veut conserver le facteur humain, il faut gagner du temps sur la partie administrative.

 

Témoignage du docteur Balihaut, pharmacienne d’officine.

 

Partager

Lire aussi

Articles

E-PRO : renforcer la relation entre patients et professionnels de santé

Communications scientifiques

Etude SPUR de phase 2 au Royaume-Uni : résultats finaux

Presse / Média

Achèvement du plan de recherche SPUR

Accès plateformes