FR
Menu

Publication dans le British Medical Journal Open

Après 4 années de recherche et déjà 5 études publiées, Observia est ravie d’annoncer l’achèvement de la Phase 2 de son plan de recherche par la publication de l’étude finale de ce plan dans le prestigieux British Medical Journal Open.
Cette étude a été rendue possible grâce à la collaboration fructueuse avec la Kingston University, le Kingston Hospital, la National Pharmacy Association, et le financement additionnel de la Health Education Foundation (dépendant de la National Pharmacy Association).

L’observance, définie comme la mesure dans laquelle les patients prennent leurs médicaments tels que prescrits, est au cœur de la vision d’Observia pour une meilleure prise en charge.
Profondément convaincue qu’améliorer l’observance pourrait radicalement améliorer la vie des patients, l’entreprise a concentré ses efforts de recherche et développement sur la compréhension des raisons de la non-observance, qui peut empêcher les patients de retirer tous les bénéfices attendus de leur traitement.
Pour atteindre cet objectif, Observia a développé un outil de diagnostic comportemental, SPUR. Son but est de mettre en lumière la complexité du comportement de santé des patients chroniques et de déchiffrer les raisons de leur non-observance, afin de soutenir la définition et la mise en place d’interventions de santé adaptées aux besoins individuels des patients.

Aujourd’hui, le plan de recherche de validation de l’outil SPUR, débuté en 2017, est terminé.

Finalisation d'un plan de recherche de 4 ans

Ce plan a débuté par l’établissement des fondations académiques du modèle SPUR (phase 0), puis par une phase qualitative incluant la revue de plus de 100 questionnaires en santé permettant la conception de 45 questions en lien avec l’observance et les comportements de santé (Phase 1), et enfin par une phase quantitative, conceptualisée afin de tester le modèle statistique de l’outil et d’affiner son algorithme (Phase 2).

L'étude de phase 2, publiée dans le British Medical Journal Open, constitue la dernière publication scientifique permettant de compléter et achever ce plan de recherche.
L’objectif de cette étude, menée par le département de Pharmacie de la Kingston University, était de tester l’outil SPUR, conçu à l’origine avec 45 questions, et d’évaluer sa capacité à mesurer l’observance. Au total, 378 patients atteints de Diabète de Type 2 ont été recrutés à travers le Kingston Hospital ainsi que des pharmacies londoniennes, avec le concours de la National Pharmacy Association et un financement partiel du Health Education Foundation.
SPUR a été comparé à d’autres outils de Mesure de Résultat Rapportés par les Patients (Patient Reported Outcomes Measures, ou PROM), ainsi qu’au taux d’HbA1c des patients et à leur Medication Possession Ratio (MPR), comme mesures objectives de l’observance.

Résultats

Les résultats ont démontré que SPUR est le plus fiable des outils de mesure de l’observance médicamenteuse étudiés, tout en fournissant des informations au sujet du comportement du patient. SPUR a également été relié à des facteurs sociaux en lien avec l’observance médicamenteuse, tels que le revenu, l’âge et le poids, montrant par ailleurs que SPUR est bien un outil holistique.
SPUR a été prouvé comme étant capable d’identifier les différences d’observance médicamenteuse des patients atteints de Diabète de Type 2. Cette étude montre également que l’outil SPUR donne une indication holistique des types de comportement affectant la manière dont les patients prennent leurs médicaments, ce qui est un composant crucial pour la conception de stratégies d’intervention de santé personnalisées.

Partenaires

Cette étude a été rendue possible par la collaboration réussie entre Observia et ses différents partenaires de recherche.
L’étude a été conduite par Joshua Wells, Chercheur principal pour l’étude britannique et doctorant, ainsi que par la professeure Reem Kayyali, Chercheuse en chef pour l’étude britannique et Directrice du Département de Pharmacie de la Kingston University. Les patients ont été recrutés via le Kingston Hospital, avec le soutien du département de recherche et de l’équipe d’Infirmier.es Clinicien.nes Spécialisé.es en Diabétologie, menée par Claire Neely, Infirmière Consultante en Diabète. Enfin, l’étude a été partiellement financée grâce au fond de la Health Education Foundation, dépendant de la National Pharmacy Association, qui a soutenu le recrutement des patients par des pharmaciens du sud-ouest de Londres.

                                                               Lire le communiqué de presse

Partager

Lire aussi

Articles

E-PRO : renforcer la relation entre patients et professionnels de santé

Communications scientifiques

Etude SPUR de phase 2 au Royaume-Uni : résultats finaux

Presse / Média

Achèvement du plan de recherche SPUR

Accès plateformes